Vie communale > Nos richesses
Eglise Saint Jean

XIVe et XVIIe siècles.
L'église est construite à l'initiative de Jeanne de Goth, afin de remplacer l'église primitive, trop petite, élevée à Conques.
L'édifice, fortifié comme en témoigne la base de la tour-clocher, est remaniée à plusieurs reprises.
Au XVIIe siècle, deux bas-côtés sont ajoutés, séparés de la nef par deux arcs en plein cintre reposant sur des piliers octogonaux. Le porche est alors modifié; la porte gothique est conservée au centre, et deux portails latéraux sont réalisés dans le style Renaissance. Au milieu du XIXe siècle, de nouveaux travaux d'amélioration sont entrepris , et l'ajout d'une tour-clocher est décidé. Sa construction débutée en1859,est financée en totalité par une collecte locale.

Visite guidée de l'égise Saint Jean

Quand on arrive de Bazas, le clocher émerge et disparait au gré du relief, ce clocher dit "Clocher Cardinal Donnet" était le panache du village.
Le grand porche au toit à deux versants cache la rajouture entre le haut du clocher: une flèche moderne, et le bas: une tour fortifiée carrée. A la base on n'a que deux gros murs qui encadrent la porte; la tour ne commence à avoir quatre murs qu'à une certaine hauteur et on y accédait avec une échelle, par une ouverture encore en état, à l'intérieur près du mécanisme de la pendule; cette tour était à l'origine coiffée par un petit toit en ardoise; les créneaux ont été comblés, mais leur trace est encore visible et deux des quatre meurtrières sont encore intactes; elles débouchent sous les toits preuve que l'église était jadis moins haute. Entre les deux murs un arc de pierre à partir duquel on pouvait bombarder ceux qui essayaient de forcer la porte.

C'est le souvenir d'une époque( jusqu'au XVIe) où l'église, qui était le seul bâtiment de pierre, servait de refuge. Le porche a longtemps été la salle commune où on s'assemblait, où la municipalité se réunissait, où se tenait l'école quand il y en avait. La porte épaisse, burinée par le temps, porte les cicatrices de serrures successives; des planches ont été rajoutées pour l'allonger vers le bas; avec tout ce qui n'est apporté, le niveau du sol monte autour des églises ou des vieilles maisons au cours des siècles, en sorte qu'il y a eu trois marches pour descendre dans l'église; pour la mettre de plain-pied il a fallu raboter de 80 cm le niveau du cimetière et redonner à la porte sa longueur initiale .


Chateau LABEYRIE (1877 ) - Architecte Charles Brun -

Construit pour le baron de Giresse, le château serait inspiré de la maison noble qu'il remplace.
La façade principale et les façades latérales sont structurées par un avant-corps saillant, et chaque travée est surmontée d'une lucarne à pignon.
Siège d'un centre d'études agricoles puis lycée agricole, le château abrite désormais le collège et lycée professionnel privé Saint-Clément.